Les mondes antiques:  

Les cartes de la Méditerranée antique

     Les Egyptiens
    Vue d'ensemble
    Quelques dates
    Sites archéologiques
    Art égyptien
    Musées d'égyptologie
    Monnayage
    Langue et écriture


 Crédits photos :

Alain Guilleux
  Une promenade en Egypte

 Tous droits réservés.


EGYPTE : QUELQUES DATES
Dans notre carte interactive, nous avons le plus souvent daté les sites selon les périodes et les dynasties, ce qui situe approximativement les faits dans le temps et dans l’influence culturelle de l’époque. Ceux de nos visiteurs qui voudraient plus de détails sur les listes des pharaons de chaque dynastie en trouveront sans problèmes sur le web - voir en particulier Egyptos.net - mais elles seront parfois contradictoires !

En effet, la chronologie de l’Histoire de l’Egypte est extrêmement problématique et reste controversée. Les Egyptiens repéraient traditionnellement les événements selon l’année du règne du pharaon en place. Et d’une part, les listes des rois connus sont incomplètes ou imparfaites, d’autre part, dans les périodes de chaos (les "périodes intermédiaires" en particulier), plusieurs rois règnaient en même temps dans différentes parties de la haute et de la basse Egypte et les dynasties se superposent alors, ce qui rend l’interprétation difficile. Aux époques les plus récentes, les dates ont pu être corroborées par les récits de voyageurs étrangers (grecs en particulier), mais dans leur ensemble, celles qui sont indiquées restent toujours purement indicatives.

Les"Périodes" citées ci-dessous sont généralement admises, avec cependant des controverses sur les événements qui en marquent le début et la fin… Ainsi, certains placent la XXVème dynastie tantôt sans la IIIème période intermédiaire, tantôt dans la Basse Epoque. Dans cette dernière, on place même parfois l’ère Ptolémaïque…

 Période Prédynastique : 7000-3000 av. J.C. 

Epoque du peuplement de l’Egypte, de la constitution des royaumes, des premières nécropoles. On la subdivise en préhistoire, période de Nagada I, Nagada II, et "dynastie zéro" ou Nagada III.

 Période Thinite : dynasties I et II - 3000-2700 av. J.C. 

Un roi mythique, Narmer ou Ménes, unifie l’Egypte. Les bases de la civilisation pharaonique se mettent très rapidement en place (principes, symboles, cultes), et connaîtront une remarquable pérennité.

 Ancien Empire : dynasties IV à VI - 2635-2150 av. J.C. 


C’est l’époque des premiers grands pharaons, bâtisseurs des grandes pyramides. Quelques noms : Djeser, Houni (IIIème dynastie), Snéfrou, Khéops, Khéphren, Mykérinos (IVème dynastie), Ouserkaf (Vème dynastie), Pépi II, Nitokris (VIème dynastie).


Une statuette représentant Khéops
© Alain Guilleux "Une promenade en Egypte"




 Ière période intermédiaire : dynasties VII à XI - 2150-2022 av. J.C. 

De l’effondrement de l’Empire résulte une période de chaos. Différentes dynasties se succèdent ou s’opposent dans la région de Memphis. Avec la XIème dynastie (dite des Antefs), des souverains de Thèbes parviennent à unir l’Egypte. Quelques noms : les Khéty, Montouhotep Ier, les Antef.

 Moyen Empire : dynasties XI et XII – vers 2030 à 1785 av. J.C. 


Montouhotep II ayant réunifié l’Egypte, commence une époque de grandes réformes, de prospérité, d’échanges avec les pays voisins. Quelques noms : les Montouhotep, Amenemhat, Sesostris.


Sésostris Ier
© Alain Guilleux "Une promenade en Egypte"




 IIème période intermédiaire : Dynasties XIII à XVII - 1785-1550 av. J.C. 

L’Egypte éclate à nouveau en une multitude de petits états, et les Hyksos envahissent la Basse Egypte tandis que la XVIIème dynastie règne à Thèbes. Son avant-dernier souverain, Khamosé, veut unir l’empire : son frère Ahmosé y parvient.

 Nouvel Empire : dynasties XVIII à XX - 1550-1069 av. J.C. 

Ahmose devient roi et fonde la XVIIIème dynastie. C’est l’époque glorieuse du Nouvel Empire, des conquérants qui imposent leur présence au Proche-Orient et des rois bâtisseurs. La XVIIIème dynastie vacille avec le règne du pharaon "hérétique" Akhenaton (Aménophis IV, 1355 à 1338 av.J.C.), et s’achève avec la mort de son fils Toutankhamon.
Le général Horemheb rétablit l’ordre. Ramsès Ier lui succède et fonde la XIXème dynastie. Ramsès II élève le nouvel empire au sommet de sa splendeur. Cependant, avec les derniers Ramsès (XXème dynastie), l’Egypte sombre dans l’insécurité, la corruption et le chaos. Quelques noms : Amenhotep, Thoutmôsis, Hatchepsout, Akhénaton, Toutânkhamon, Horemheb, Ramsès, Séthi.        Hatchepsout - © Alain Guilleux "Une promenade en Egypte"

 IIIème période intermédiaire : dynasties XXI à XXIV - 1080-664 av. J.C. 

L’Egypte est déchirée entre les dynasties libyennes qui règnent dans le delta (dynasties de Tanis, de Bubastis, de Saïs) alors que les Nubierns exercent une influence croissante dans la Haute-Egypte sur les prêtres thèbains qui exercent le pouvoir. Quelques noms : Psousennès, Siamon, Sheshonq, Osorkon.
Sur la fin de cette période (que certains rattachent à la Basse Epoque), Piankhy, roi de Napata (XXVème dynastie nubienne, celle des "pharaons noirs"), conquiert la Haute-Égypte et cherche à s'emparer du delta. La XXIVème dynastie "libyenne" lui résiste. Les Nubiens triomphent un temps, mais les Assyriens envahissent le nord.

 Basse époque : dynasties XXVI à XXX - 667-332 av. J.C. 

C’est le début d'une longue période d’instabilité et d'invasions qui se poursuivent tout au long de la Basse Époque. En 667 av. J.C., Assurbanipal opère un raid sur l’Egypte entière et impose son autorité aux petits royaumes égyptiens. Il met en place le roi saïte Nechao (XXVIème dynastie). La XXVIIème dynastie est Perse. L’Egypte retrouve un temps son indépendance, mais en 343 av. J.C., le roi Perse Artaxerxès III défait Nectanébo II et fonde la XXXIème dynastie : ce sera la dernière. Quelques noms : Néchao II, Cambyse II, Nectanébo, Artaxerxès III.

 L’Egypte héllénistique : dynastie Macédonienne / Lagides - 333-30 av. J.C. 

Avant de se tourner vers l’Orient, Alexandre le Grand s’empare de l’Egypte. A sa mort, son empire est partagé entre ses généraux, et Ptolémée reçoit l’Egypte. La dynastie des Ptolémées (ou Lagides) associe non sans succès le rayonnement grec et l’ancienne culture égyptienne.
Elle s’achève lorsque les Romains, préoccupés par les querelles dynastiques en Egypte, y prennent pied. Après le départ de Jules César, le rêve de domination de Cléopâtre VII prend fin avec la défaite du romain Marc-Antoine qui défend sa cause, à la bataille d’Actium en 31 av . J.C.

Cléopatre et Césarion - temple de Dendera

 L’Egypte Romaine : 30 av. J.C. à 395 de notre ère 

A partir de 30 av. J.C., l’Egypte devient province romaine, sous l’autorité d’un "vice-roi". Elle passe ensuite sous la coupe de l’Empire Byzantin…