On a retrouvé la tombe de Cléopâtre !

Elle était à Paris, dans le jardin de la Bibliothèque Nationale, rue Vivienne

L’Intransigeant, en juillet 1926, l’avait annoncé: lors de la Campagne d’Egypte (1798-1801) la momie de Cléopâtre fut découverte et Bonaparte la fit transporter à Paris, au Département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque Nationale, rue de Richelieu. Mais lorsqu’elle dut être mise à l’abri dans les caves, pendant le siège de Paris en 1871, elle se décomposa si gravement que ses restes furent finalement enfouis dans le jardin de la Bibliothèque, côté rue Vivienne.

Cette information fut régulièrement reprise par différents auteurs, dans les premières décennies du XXe siècle, puis après la seconde guerre mondiale en 1945.

Toutefois, en 1952 le Figaro Littéraire la dément, prétendant que le corps enfoui dans le jardin était celui d’un soldat algérien tué lors d’une rixe, dans un café de la rue Vivienne, pendant la Commune de Paris.

Une enquête, en 1987, tourne court: le corps aurait été exhumé et incinéré. Mais l’information continue à circuler jusqu’à nos jours.

Qu’y a-t-il de vrai dans cette histoire? Parce que, reconnaissons-le, si nous la relatons aujourd’hui, c’est un peu parce que nous sommes… le 1er avril!

La Bibliothèque avait bel et bien détenu des momies, auxquelles des étudiants avaient familièrement attribué des noms tels que Ramsès, Aménophis, Osiris… ou Cléopâtre. Que ces momies, très dégradées, aient été enfouies vers 1871 dans le jardin de la rue Vivienne, n’a rien d’invraisemblable, et c’est ce qu’affirmait déjà le secrétaire général de la Bibliothèque en 1926.

Bref, on ne sait toujours pas où repose le corps de la dernière reine d’Egypte, et les annonces tonitruantes de ces dernières années, qui situeraient son tombeau sur le site de Taposiris Magna, attendent toujours d’être confirmées.

Cette histoire vous intéresse?

Lisez l’excellent texte de Julien Olivier, paru dans Hypothèses le 18 mars 2019!

Ce contenu a été publié dans Les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *