Ecoutons la musique de la Grèce antique !

La musique de la Grèce antique ne nous est pas complètement inconnue. Il y a belle lurette que les chercheurs se sont penchés sur la question. D'autres ont patiemment construit des instruments de musique selon les sources anciennes (descriptions données par différents auteurs, représentation fréquente sur les vases, sur des statuettes de musiciens, des bas-reliefs ou des fresques) et différents ensembles musicaux peuvent ainsi se produire dans des concerts et enregistrer des disques de musique grecque antique.

En France, nous avons la chance d’héberger l’ensemble Kerylos, dont les interprétations reposent sur les travaux d’un haut niveau scientifique, conduits par Annie Bélis, directrice de recherches au CNRS (UMR 8546). Aussi, même si l'information évoquée dans notre éditorial, qui a été reprise tambour battant sur internet, ne semble pas être un "scoop", elle a au moins le mérite de remettre en lumière les problèmes que pose la reconstitution de musiques antiques dont on ne dispose que d’échantillons fragmentaires.

A côté du théâtre antique grec qui, lui, nous est relativement bien connu, à peine quelques dizaines de documents musicaux de l’antiquité grecque nous sont parvenus: ils sont marqués d’annotations qui mettent en évidence l’existence de systèmes d’écriture musicale datant d’environ 450 av.J.C.
Sur la base des documents existants, les chercheurs ont pu établir la manière (ou plutôt les manières, car l’écriture différait selon qu’il s’agissait d’un texte chanté ou joué sur un instrument) dont les musiciens grecs notaient les accompagnements musicaux. Par ailleurs, les travaux de recherche conduits par des savants grecs sur les bases de l’harmonie musicale nous sont également connus par différentes transcriptions qui ont traversé les siècles.

Ainsi, en analysant la description des instruments (ce qui en détermine la sonorité), en connaissant les travaux de Pythagore et de Claude Ptolémée sur les bases de l’harmonie musicale, en prenant en compte les notations musicales découvertes et abondamment décrites par Aristoxène de Tarente, Aristote ou Nicomaque de Gérase, est-il possible pour quelques chercheurs avertis, de restituer les mélodies.

La vraie ou fausse nouvelle diffusée récemment nous a incités à faire le point sur les musiques de l’Antiquité aujourd’hui disponibles. Nous les avons réunies sur un nouveau dossier, que vous pouvez télécharger librement sur notre site. Nous l’avons accompagné de quelques références évoquant les travaux théoriques des auteurs antiques sur l’harmonie musicale, les instruments de musique de l’Antiquité et les modes de notation musicale qui ont été relevés sur les documents anciens. Et surtout, de liens qui vous permettront d'écouter et de découvrir aujourd'hui les sons qui charmaient les Anciens, il y a plus de 2000 ans. Une émotion à ne pas manquer !

Ce contenu a été publié dans Les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.