Les Technologies des Grecs de l’Antiquité

Quand on évoque le monde de la Grèce antique, on pense aussitôt à ses sculptures et à ses temples, et en deux mots presque inséparables, à l'art grec. On évoquera ensuite les grands philosophes, puis la démocratie athénienne. Le théâtre antique sans doute, la poésie, peut-être.
On sait aussi que la Grèce brilla dans le domaine scientifique. En mathématiques, il nous reste les souvenirs des théorèmes de Pythagore ou de Thalès, de la géométrie d'Euclide, en arithmétique du "crible d'Eratosthène". Et puis en physique bien sûr, le principe d'Archimède. En astronomie, le nom des planètes à lui seul nous rappellera quelque chose.

Avec plus de mille ans d'avance, les Grecs avaient découvert que la Terre était ronde, avaient calculé son diamètre et la distance qui la sépare de la Lune. Mais que sait-on de la technologie des Grecs de l'Antiquité, des machines, des appareils qu'ils utilisaient? D'immenses surprises nous attendent dans ce domaine, car la Grèce antique fourmillait également d'ingénieurs et d'inventeurs, certains tout aussi créatifs que Léonard de Vinci, à ceci près que leurs réalisations fonctionnaient réellement et fonctionnent parfois encore aujourd'hui.

On sera bien étonné de savoir que Platon et Aristote avaient un réveil, que Héron d'Alexandrie avait créé, outre la turbine à vapeur, des automates  et des spectacles d'animation, que Philon se faisait servir du vin par un robot, qu'Archytas fit voler une colombe à réaction, que la porte des temples pouvait être munie d'un système d'alarme et que son ouverture pouvait être automatique, qu'on y trouvait une machine de vente automatique d'eau sacrée, qu'on jouait de l'orgue etc.

Il semble évident aujourd'hui que le progrès scientifique s'appuie sur des instruments technologiques, et que réciproquement, la technologie s'appuie sur le progrès de la science. Bien évidemment, il en était déjà de même à l'époque. Les Grecs utilisaient des vis, des écrous, des cylindres hydrauliques, des pompes, des machines-outils, des engrenages, ils connaissaient les armes à répétition, l'électricité statique, quelques principes de l'informatique (les lettres des messages furent codés en deux bits et le mécanisme d'Anticythère, qui nous est parvenu, mérite le nom de premier ordinateur analogique). 

Et l'on se met à rêver: que serait le monde aujourd'hui si, à la chute du monde grec puis de l'empire romain, tous ces savoirs n'avaient pas été quasiment oubliés pendant un millénaire? Où en serions-nous? Un homme se consacre depuis plus de vingt ans à faire revivre tout cela. Kostas Kotsanas, enseignant dans une petite ville toute proche du site de l'antique Olympie, étudie ces machines depuis des dizaines d'années et en a reconstruit plusieurs centaines.

Deux musées pas comme les autres
Le Musée des Technologies des Grecs de l'Antiquité et le Musée des instruments de musique, jeux et jouets de la Grèce antique sont installés à Katakolon, sur la côte ouest du Péloponnèse, en Grèce. Ils regroupent plus de 300 reconstitutions de machines, instruments et appareils antiques, dont la plus grande partie peut être présentée en fonctionnement… car ces machines sont opérationnelles !
Elles sont aussi réalisées avec un soin minutieux, en s'appuyant des recherches qui le sont tout autant, à partir de la bibliographie grecque, latine et arabe, l'iconographie que nous donnent les vases antiques et les trouvailles archéologiques.
Citons-en simplement les thèmes: les horloges et cadrans solaires, les instruments astronomiques, les outils, les matériels hydrauliques, les engins de levage et de construction, les automates et robots, la télécommunication, les armes de siège et de défense, les navires, les instruments de géométrie et les appareils de mesure, les matériels textiles, agricoles, médicaux, sportifs, la musique, les jeux… Le créateur, Kostas Kotsanas ayant réalisé nombre de ces reconstitutions en double exemplaire, son exposition itinérante ne cesse de sillonner la Grèce et d'autres pays. En attendant mieux, vous pouvez la visiter virtuellement sur internet (et en français): les textes de la version française de ce site ont été élaborés par nos soins. N
ous avons également ajouté sur notre site un dossier "Les inventions des Grecs de l'Antiquité" : vous pouvez consulter ce dossier par ce lien.

Ce contenu a été publié dans Les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *